Ambulancier/-ère ES

Ne pas savoir ce que la journée vous réserve ne vous inquiète pas outre mesure ? Même dans des situations qui changent de minute en minute, vous conservez votre sang-froid et gardez une vue d’ensemble ? Alors, vous avez de l’avenir dans la profession d’ambulancier / ambulancière. Avec vos collègues, vous organisez et dirigez des interventions d’urgence et des transports de malades. En cas de malaise aigu ou d’accident grave, vous vous rendez immédiatement sur les lieux, sans toujours savoir ce qui vous y attend. Votre quotidien est une succession de moments de calme et d’actions d’urgence. Vous faites partie d’une équipe rodée de médecins, d’infirmiers, de policiers et d’autres professionnels.

Exigences

Conditions d'admission

  • 18 ans révolus et
  • permis de conduire B (+ permis C1 pour Lausanne) et
  • 12 ans de scolarité validés: maturité gymnasiale ou diplôme de culture générale; certificat fédéral de capacité ou maturité professionnelle et
  • casier judiciaire et santé compatibles avec la profession et
  • concours d'admission.

Qualités requises

  • Calme et sang-froid
  • Capacité à mettre en confiance autrui
  • Capacité à s'adapter à un horaire irrégulier ou de nuit
  • Capacité à supporter la vue du sang
  • Intérêt pour les soins médicaux  
  • Réflexes rapides
  • Résistance nerveuse
  • Résistance physique

Formation

Durée

3 ans

Contenu

Formation théorique et pratique en école Anatomie, biochimie, physiologie, psychologie, droit, technologie, techniques d'intervention, soins préhospitaliers, systèmes de santé, gestion, etc.
Stages (plus de 50% de la formation) Pratique dans des services d'ambulances, dans des hôpitaux (services d'urgence, d'anesthésiologie, etc.), dans des centres pour personnes âgées ou handicapées: soins d'urgence, soins en psychiatrie, soins à l'enfant, soins obstétricaux, etc.
 
Remarque

A l'École d'ambulanciers à Lausanne, la formation est structurée de manière à ce que, après la première année de cours, les étudiants obtiennent le certificat de technicien ambulancier ou de technicienne ambulancière, reconnu par les cantons romands. Les deux années suivantes mènent au diplôme d'ambulancier ES ou d'ambulancière ES.

Titre obtenu

Ambulancier / Ambulancière diplômé/-e ES

Prestataires de formation ES

EMERGENCY Schulungszentrum
Postfach 1229
4800 Zofingen
041 511 03 11
info@esz.ch
www.esz.ch

Medi; Zentrum für medizinische Bildung
Max-Daetwyler-Platz 2
3014 Bern
031 537 31 33
info@medi.ch
www.medi.ch

CEFOPS Centre de formation professionnelle santé-social
Ecole supérieure de soins ambulanciers
6, chemin Thury
1206 Genève
022 388 34 00
http://edu.ge.ch/cfps

Schweizer Institut für Rettungsmedizin SIRMED AG
Guido A. Zächstrasse 1
6207 Nottwil
041 939 50 50
info@sirmed.ch
www.sirmed.ch

Scuola cantonale in cure Infermieristiche Via Soldino 9 Centro San Carlo 6900 Lugano-Besso
decs.sssci.lugano@edu.ti.ch
www.sssci.ti.ch

ES ASUR École Supérieure d’Ambulancier et Soins d’Urgence Romande
En Budron C8
1052 Le Mont-sur-Lausanne
021 614 00 60
info@es-asur.ch
www.es-asur.ch

Schutz & Rettung Fachschule für Rettungsberufe
Orion-Strasse 6
8152 Glattpark (Opfikon)
044 411 23 20
www.stadt-zuerich.ch/srz-hfrb

Lieux de travail

Le statut des ambulanciers en Suisse romande varie d'un canton à un autre. Leurs tâches ne sont pas les mêmes selon qu'ils sont rattachés à un service officiel dans des secteurs bien déterminés (police locale, hôpital, centre de secours) ou qu'ils travaillent dans des entreprises privées au bénéfice d'une autorisation délivrée par le Service cantonal de la santé.

Monde du travail

La prise en charge d'accidentés graves de la circulation ou de la montagne représente une petite part des interventions des ambulanciers, comparée à celle qui concerne le transport des malades, des personnes âgées ou handicapées qui ne peuvent se déplacer par leurs propres moyens. Les ambulanciers travaillent à deux lors des interventions. Ils sont  toujours appelés à collaborer avec d'autres professionnels de la santé (médecins, infirmiers) ou de la sécurité (pompiers, gendarmes).

Ils peuvent occuper un emploi à plein temps ou, parfois, combiner leurs activités d'ambulancier ou ambulancière avec celles de professions de la sécurité ou du sauvetage (policier/policière, sapeur-pompier/sapeuse-pompière, infirmier/infirmière).

Tâches

Leurs principales activités consistent à:

  • en dehors des interventions (au centre d'urgences) évaluer l'appel sanitaire d'urgence; 
  • choisir le personnel spécialisé, ainsi que les moyens techniques ou sanitaires adaptés à chaque situation; 
  • contrôler l'état des appareils et des véhicules; 
  • maintenir le matériel sanitaire et de communication en excellent état de fonctionnement; 
  • nettoyer et désinfecter l'intérieur de l'ambulance; 
  • ranger et stocker les produits pharmaceutiques, éliminer dans les règles ceux qui sont périmés; 
  • rédiger les rapports d'intervention; 

Lors des interventions

  • prendre les mesures de sécurité nécessaires sur le lieu d'intervention et déterminer rapidement les priorités de la prise en charge du patient; 
  • coordonner leur action avec d'autres organisations spécialistes du sauvetage ou de la sécurité routière; 
  • observer les fonctions vitales du patient, évaluer le degré de gravité de la situation à partir des signes cliniques; 
  • dispenser, seuls ou sous le contrôle d'un médecin, les premiers soins d'urgence ou de secours: juguler une hémorragie, immobiliser une fracture, poser une perfusion  ou défibriller un coeur; 
  • choisir, en cas d'urgence, le centre hospitalier qui correspond le mieux à la situation; 
  • appliquer les principes d'hygiène et de prévention;
  • sécuriser le patient et son entourage.

Formation continue

Les ambulanciers doivent en permanence actualiser leurs connaissances professionnelles et se tenir au courant de l'évolution scientifique et technologique, notamment, dans les domaines du sauvetage et de la médecine.

Images

 

Origine: fiches InfOP, CSFO Berne